Rencontres entre épileptiques

Rencontres et discussions entre épileptiques à travers la France.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Sam 1 Juin - 19:33
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 57 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est koka72

Nos membres ont posté un total de 1088 messages dans 306 sujets

Partagez | 
 

 Le rythme cardiaque comme mot de passe

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le rythme cardiaque comme mot de passe   Mar 24 Sep - 15:23

Le rythme cardiaque comme mot de passe

Un nouveau système biométrique a vu le jour: l'activité du cœur peut déverrouiller des mots de passe informatiques et des objets du quotidien.


En 2009, les passeports biométriques avaient déjà donné l'opportunité d'entrer dans un sas à la manière d'un James Bond, grâce aux empreintes digitales et au scan de l'iris. L'entreprise canadienne Biomin a décidé de repousser ces avancées d'un cran en élaborant un nouveau bracelet biométrique : c'est désormais l'activité électrique du cœur qui sera utilisée pour déverrouiller les mots de passe qui freinent le rythme du quotidien. Le bracelet Nymi, présenté en juin, devrait être commercialisé d'ici un an au Canada.
Chaque personne a une activité cardiaque unique: la forme, la taille, la position et le rythme du cœur sont autant de données qui varient selon les individus. Par conséquent, le cœur constitue l'un des systèmes d'authentification les plus sécurisés. De plus, pour se mettre en marche, le bracelet a besoin d'entrer en contact direct avec la peau de son utilisateur. «Nymi est doté de deux zones sensibles. La première est accolée au poignet, sur l'envers du bracelet, et la seconde se situe sur l'extérieur. Lorsque l'usager positionne le doigt de sa main opposée sur la seconde zone, il rétablit le cycle électrique du corps, et le bracelet peut fonctionner comme un électrocardiogramme (ECG)», explique au Figaro Karl Martin, PDG de l'entreprise Biomin. C'est grâce à la lecture de la signature cardiaque que Nymi déverrouillera les codes, si la bonne personne se présente.


Vidéo: https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jUO7Qnmc8vE


Lorsqu'il sera commercialisé, Nymi pourra être utilisé pour ouvrir le coffre et la portière d'une voiture, allumer un ordinateur, payer par carte bancaire ou envoyer des notifications après réception de mails et de messages texte sur un téléphone relié. «En ce moment, nous sommes en train de développer des partenariats pour connecter Nymi aux autres technologies, précise Karl Martin. Toutes celles qui disposent déjà d'une connexion Bluetooth pourraient être exploitées.» Ensuite, le processus de déverrouillage ne prendra que quelques secondes: un simple geste du poignet, puisque le bracelet est aussi équipé d'un capteur de proximité et de deux détecteurs de mouvement (accéléromètre, gyroscope).
«Pour l'heure, Nymi n'est pas un appareil destiné à la santé. Mais il intéresse déjà les promoteurs grâce à son système biométrique et son mode de reconnaissance ultrasécurisé», affirme le responsable de l'entreprise. En effet, depuis quelques années, les nouvelles technologies semblent prendre peu à peu le relai des médecins, en proposant à leurs usagers des applications spécialisées ou des appareils médicaux (tensiomètre, électrocardiogramme) à connecter.
Les variations de l'empreinte cardiaque
Pourtant, la biométrie, qui fait la force du bracelet, pourrait aussi être sa grande faiblesse, selon l'hebdomadaire britannique The Economist. En effet, certains usagers craignent que leur empreinte cardiaque évolue à cause du vieillissement ou d'une activité physique plus ou moins forte. Il leur serait alors impossible de s'authentifier. D'après une étude réalisée au préalable par l'entreprise Biomin sur cinq années, le vieillissement et l'activité physique ne provoqueraient pas de changements notables, puisqu'ils agiraient seulement sur la fréquence cardiaque, et non l'intégralité de l'électrocardiogramme.
Reste enfin le fait de porter un bracelet tout au long de la journée. Même s'il doit être vendu en trois coloris (blanc, noir et orange),, il s'apparente davantage à un bracelet de sportif qu'à un élégant bijou. La contrepartie d'un faible coût d'acquisition, 79 dollars en précommande (59 euros).


Par Estelle Elkaim - le 23/09/2013
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Le rythme cardiaque comme mot de passe   Mar 24 Sep - 19:08

Si l'on pouvait faire autant d'avancer pour trouver un remède contre l'épilepsie, ça serait merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
http://epilepsie.forumactif.org
Fab31
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Le rythme cardiaque comme mot de passe   Dim 20 Juil - 23:24

C'est fou ce que l'on que faire avec de nouvelles technologies, dommage que les recherches contre les maladies ( comme la notre ) n'avance pas aussi vite que les technologies.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rythme cardiaque comme mot de passe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rythme cardiaque comme mot de passe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rythme cardiaque élevé
» Rythme cardiaque du bébé...
» Comme le temps passe!!!
» double prise en charge et CAMSP
» Se coucher moins bête !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rencontres entre épileptiques :: Astuces mémoire...-
Sauter vers: