Rencontres entre épileptiques

Rencontres et discussions entre épileptiques à travers la France.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Sam 1 Juin - 19:33
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 57 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est koka72

Nos membres ont posté un total de 1088 messages dans 306 sujets

Partagez | 
 

 Mieux connaître les épilepsies

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mieux connaître les épilepsies   Mar 6 Aoû - 17:52

Mieux connaître les épilepsies
 
L’épilepsie n’est pas une maladie à proprement parler mais plutôt une affection neurologique survenant la plupart du temps à la suite de lésions cérébrales.
Il existe 3 types différents, on parle donc des épilepsies, et non pas d’une épilepsie comme il est d’usage courant. La prise en charge des épilepsies est insuffisante dans les hôpitaux et les cliniques à cause du manque de personnel qualifié et de mauvais diagnostics.

Les différentes épilepsies et leurs causes

Les épilepsies symptomatiques sont causées par l’apparition - ou l’évolution - de lésions cérébrales. Les causes entraînant la présence de ces lésions sont nombreuses et variées : malformations prénatales, maladies neurologiques évolutives, accident vasculaire-cérébral, traumatisme crânien, etc.… Il s’agit du type d’épilepsie le plus fréquemment diagnostiqué en raison des lésions. C’est pour cela qu’on parle ici de "symptômes", qui sont rapidement identifiables par le médecin ;

Elle est classée comme idiopathique lorsqu’elle est liée à des causes génétiques. Ce type d’épilepsie concerne en général des personnes sans lésion cérébrale. Elle n’en est pas pour autant héréditaire et ne se transmet génétiquement que dans un petit nombre de cas mal connus. Elle est généralisée chez l’adulte, car elle date généralement de l’enfance ou de l’adolescence. Elle est souvent partielle (et non totale).

L’épilepsie est dite cryptogénique quand les moyens de diagnostics actuels ne permettent pas de mettre en lumière la cause réelle de cette première, et ce même si cette cause est suspectée par le médecin. L’évolution rapide de la technologie médicale et des outils de diagnostic rendent ce type de cas de moins en moins fréquent. Comme leur cause exacte n’est pas établie, il n’est pas possible de la traiter, et une prise en charge quotidienne de l’individu atteint doit être envisagée.

Rappelons que de nombreux cas d’épilepsies sont diagnostiqués après 20 ans d’évolution et ne sont plus aussi faciles à traiter que s’ils avaient été diagnostiqués dès leur apparition. Les épilepsies cryptogéniques et symptomatiques représentent environ 80 % des cas enregistrés chez l’adulte.

Manifestations des différentes crises épileptiques

En cas de crise partielle simple, l’individu reste conscient. Les convulsions débutent dans les mains ou les muscles du visage avant de s’étendre progressivement à tout le corps. L’aura se manifeste juste avant la crise par des troubles visuels ou olfactifs (accentuation des sensations, visions de lumières clignotantes, odeurs incongrues).

Une crise partielle complexe se manifeste par une altération de l’état de conscience, des mouvements saccadés et incontrôlés des bras et des jambes, par l’émission de paroles ou de sons anormaux. Les épileptiques sont dans un état confus lorsqu’ils ressortent de ce type de crise et ont besoin de plusieurs minutes pour récupérer leurs facultés.

Les crises généralisées se caractérisent généralement par une perte de conscience (à l’exception des crises atoniques et myocloniques) accompagnée d’une contraction musculaire globale et d’une perte de contrôle sur le corps et la vessie.

Les symptômes : comment les reconnaître

L’épilepsie présente plusieurs symptômes qui se présentent différemment selon qu’il s’agisse d’une épilepsie généralisée ou partielle (focale). La crise épileptique est précédée de fourmillements, d’hallucinations (olfactives, visuelles et /ou gustatives) appelées auras, et de troubles végétatifs comme des pertes urinaires ou de la salivation à l’extrême.

Les yeux d’un épileptique sont révulsés, et les muscles contractés par spasmes pendant une crise. Ces symptômes n’ont pas la même durée ni la même fréquence selon le type d’épilepsie. Ils peuvent s'ajouter à des symptômes spécifiques à une épilepsie précise. Il faut alors qu’un médecin établisse un diagnostic du type d’épilepsie visé.

Par Pratique.fr - 05/08/2013
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mieux connaître les épilepsies   Mar 13 Aoû - 14:37

Une crise partielle complexe se manifeste par une altération de l’état de conscience, des mouvements saccadés et incontrôlés des bras et des jambes, par l’émission de paroles ou de sons anormaux. Les épileptiques sont dans un état confus lorsqu’ils ressortent de ce type de crise et ont besoin de plusieurs minutes pour récupérer leurs facultés.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Mieux connaître les épilepsies   Mer 14 Aoû - 10:47

On appelle aussi cela des absences et à mon sens, elles sont pires que le grand mal lui-même.
Lors d'une crise généralisée, on peut agir même si l'on n'a pas connaissances de ce qu'est l'épilepsie, dans le cas d'absence, c'est plus compliqué. Rares sont ceux qui savent d'ailleurs ce qu'elles sont et représentent en dehors des malades et de leur famille.
Ma sœur a commencé par des absences très courtes où elle laissait tomber les objets qu'elle avait en main. Ensuite, elles sont devenues plus longues et maintenant elle tombe par terre si elle est bousculée durant son absence et reste statique au sol. Dans le cas d'un questionnement, elle peut répondre par des sons anormaux ou par rien au début de ce petit mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://epilepsie.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mieux connaître les épilepsies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mieux connaître les épilepsies
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mieux connaître la Suisse et Genève
» Mieux connaître le Marron
» Paint.NET un logiciel d'images GRATUIT mieux que des logiciels payants
» Projection du documentaire 'Demain, j'irai mieux'
» mieux conduire pour consommer moins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rencontres entre épileptiques :: Epilepsie cataméniale-
Sauter vers: